LA FONTANELLA - RESTAURANT, HEBERGEMENT, BED & BREAKFAST A LA ROCHE-EN-ARDENNE

Restaurant et logements à La Roche-en-Ardenne
Français Nederlands


  ● Le chemin des morts
  ● Le Moulin à écorces
  ● Bombardier à Bérismenil
  ● Les 675 ans de La Roche
  ● Le Moulin de la Rompré
  ● L’ hôtel de Ville
  ● Chemin de Saint Quoilin
  ● Patrimoine Historique
  ● Prioux Michel
  ● Hôtels au siècle dernier
  ● Le puits du château
  ● Video travaux château
  ● Video Suite
  ● Melreux - La Roche
  ● Pitoyable spectacle
  ● Séjour à Laroche
  ● test

 

LA FONTANELLA
M & Mme Bellinaso-Modave
Rue Châmont 32
6980 La Roche-en-Ardenne
Tél. 00 32 (0) 84 411 773
GSM 00 32 (0) 498 262 870

Pour nous contacter
 

Historique

_____________________________________________________________________

Home > Historique > Séjour à Laroche


Se rendre en séjour à
La Roche-en-Ardenne,
avant guerre

Mois de juillet. Début des " grandes vacances "
pour certains. L'occasion de partir,
de se délasser, de profiter du soleil
ou encore de reprendre des forces.
La réputation touristique de La Roche-en-Ardenne
n'est plus à faire.
Dès le XIXème, la ville attirait de nombreux touristes anglais,
fans de la pêche au saumon dans l'Ourthe. 1936, année de l'apparition
des congés payés. Une réelle opportunité pour la cité.
Même si les effets de ces congés ne se feront sentir qu'après
la Seconde Guerre mondiale, il n'en demeure pas moins que la ville s'organise.
En 1938, le Syndicat d'Initiative est créé. Il se dénomme S.I.T
pour Syndicat d'Initiative et du Tourisme. Dans une brochure qu'il édite dès l'année suivante, brochure illustrée par de nombreuses photos Schindeler, on peut consulter quelques publicités pour les différents commerces. Mais également quelques conseils avant de se rendre à La Roche-en-Ardenne. Morceaux choisis : "Formalités de police : les Français et les Hollandais doivent être porteurs d'une carte d'identité officielle, mentionnant la nationalité et portant une photographie oblitérée du titulaire.
Les voyageurs d'une autre nationalité doivent être porteurs d'un passeport ".



Magasins achalandés

L'apologie des richesses de la ville est également faite : " A ceux qui aiment la marche, il est recommandé de se munir d'un équipement en rapport avec le pays. Les tenues de sport sont les plus pratiques : souliers solides, costumes convenant aux promenades et aux excursions en voiture. Les nombreux magasins locaux offrent d'ailleurs tout ce qui est, nécessaire à un séjour dans la région et ce, à des prix inférieurs à ceux des grandes villes : on peut acheter à La Roche souliers de repos ou de footing, complets solides, costumes pour le bain, lingeries, vêtements d'usage, accessoires divers. Des salons de consommation, nombreux et bien achalandés, offrent aux amateurs l'occasion de goûter les fines productions de la pâtisserie rochoise. On trouve dans les multiples cafés et dans tous les hôtels les bières les plus variées, comme les vins les plus divers. La photographie et l'industrie d'art ont concrétisé par la carte-vue ou les objets les plus variés, les plus beaux sites de la région. Signalons les bibelots et récipients de toutes formes et pour tous usages de la poterie locale en grès bleu, unique en Belgique. Les " souvenirs " les plus jolis et les plus variés, en cuivre, en poterie, en bois, … garnissent de nombreux étalages et sont accessibles à toutes les bourses. Les magasins sont abondamment fournis en confiseries, primeurs, fruits exotiques et du pays… la ville possède trois médecins, un vétérinaire, deux pharmacies, un photographe, une douzaine de loueurs de cars et voitures automobiles avec ateliers de réparation. Les salons de coiffure pour Dame et messieurs sont bien achalandés en tous produits de parfumerie". On ne néglige pas non plus de vanter les mérites de l'hôtellerie locale, comme en témoignent ces quelques phrases : "La Roche possède une trentaine d'hôtels et des pensions de famille ; un certain nombre des premiers sont dotés de tout le confort moderne : chauffage central, eau courante chaude et froide, salles de bain, chambres frigorifiques, etc. Un bassin de natation de dimensions et caractéristiques olympiques vient d'être construit ; il est pourvu de tremplins, cabines, douches, bodega et piste de dancing. Partout, l'électricité, le téléphone. Partout aussi une cuisine excellente aux mets délicieux substantiels et abondants. Parmi les spécialités locales, citons le jambon d'Ardenne et le saucisson, en quoi La Roche a conquis une réputation inégalée ; la truite de l'Ourthe et des ruisseaux, le gibier, les grives d'automne, le pain bis, le cramique et les pâtisseries rochoises ". Un an après la sortie de cette brochure, la guerre éclatait. Mettant entre parenthèses le tourisme à La Roche-en-Ardenne. Remise des bombardements, l'industrie touristique rochoise allait, dès le début des années 1950, reprendre une place de choix dans le secteur. Leadership qu'elle connait encore aujourd'hui…
                                                                Jean-Michel Bodelet



Cette page est en construction...


la Fontanella