LA FONTANELLA - RESTAURANT, HEBERGEMENT, BED & BREAKFAST A LA ROCHE-EN-ARDENNE

Restaurant et logements à La Roche-en-Ardenne
Français Nederlands


  ● Photos patinoire
  ● Parapente
  ● La velomediane
  ● Promenade
  ● La Tranchée
  ● Le brame
  ● gibiers
  ● Le Fantôme de La Roche
  ● Le pays des Castors
  ● La Chapelle St Marguerite

 

LA FONTANELLA
M & Mme Bellinaso-Modave
Rue Châmont 32
6980 La Roche-en-Ardenne
Tél. 00 32 (0) 84 411 773
GSM 00 32 (0) 498 262 870

Pour nous contacter
 

Curiosites

_____________________________________________________________________

Home > Curiosites > Promenade

Bed & Breakfast La Fontanella chambre et petit déjeuner
La Roche en Ardenne


Promenade N° 3

Ferme du Hennet

Cette promenade, au dénivelé abrupte, pénètre dans les profondeurs obscures de la forêt ardennaise. Sous son épais feuillage, elle recèle de trésors insoupçonnés que vous découvrirez tout au long du chemin.


Dépard: La Roche (route vers Samrée)
Altitude : 270 m
Distance : 12,5 Km
Durée approximative : 4 h 00
Difficulté : difficile ( dénivelé important)
Caractéristiques : forêt - bottes par temps humide


Cette promenade, démarrant au niveau de l'Ourthe, à 220 m d'altitude, vous amènera à grimper jusqu'à 500 m ! Le début du tracé vous laisse en compagnie des automobilistes qui rejoignent Samrée ou La Baraque Fraiture mais rapidement vous quitterez cette route pour passer à côté de la carrière de grès -1-Cette carrière est officiellement en activité depuis 1957 mais les Romains y venaient déjà s'approvisionner en grès depuis bien longtemps. Etendue sur 22 hectares de superficie, cette carrière produit +/- 400.000 tonnes de grès par an ; celui-ci sert essentiellement à la fabrication de tarmac et de béton. ( photo 1 )
Observez les polypores ( polus : beaucoup et poros : pore ). Cette famille de champignons présente un aspect en langue de boeuf et pousse toujours sur les troncs Elle forme avec plusieurs dizaines de milliers d'espèce (les algues) auxquelles ils seraient d'ailleurs apparentés, et les animaux inférieurs (les protozoaires). Il s'agit donc bien d'un règne à part, le 5 ème règne, au même titre que les animaux, les végétaux, les protistes et les procaryotes. Ce sont des Thallophytes dont l'appareil végétatif (ou thalle) ne porte ni feuilles, ni racines, ni fleurs, et ne comporte pas de vaisseaux ligneux. (photo 2) Tandis que les végétaux verts fabriquent de la cllorophylle, dont le rôle estde décomposer l'acide carbonique de l'air, ou de l'eau, pour en retenir le carbone indispensable à leur croissance et à leur nutrition, les champignons, eux, ne produisent pas de chlorophylle. Ils se trouvent donc dans l'incapacité d'assimiler directement le carbone minéral du milieu extérieur. Incapables de photosynthèse, ils ont adopté leur mode de vie afin de trouver dans leur environnement les matières organiques préformées nécessaires à leur croissance. Trois comportements répondent à ce souci: Le saprophytisme : ici les champignons puissent leur nourriture sur de la matière organique morte ou inerte. - Le parasitisme : tirant leur substance d'un hôte, lequel peu être un animal ou un végétal (cas de nombreux polypores), - la symbiose : associés à un végétal ( un arbre leplus souvent) par le biais de leur mycélium.
A part quelques éléments parasites malfaisants, les champignons, dans leur immense majorité, contribuent à léquilibre de la nature. Il faut garder à l'esprit que les champignons sont liés à la flore et surtout à la nature des essences forestières de chaque contrée.
Les futaies ensuite traversées, futaie équienne d'épicéas dans un premier temps -2- et haute futaie de hêtre (photo 3) dans un deuxième temps -3- "vous dévoileront leurs charmes ".  

A la fin du mois de mars, la forêt est toujours dénudée et le sous-bois austère ; Les hêtres viennent seulement de perdre leurs feuilles, qu'ils ont gardées tout l'hiver ; elles forment sur le sol un épais tapis fauve. Entrer dans une cathédrale végétale à la voûte lumineuse où les feuilles font office de vitraux. les trocs dressés vers le ciel contrastent avec l'enchevêtrement et la tortuosité de leur racines souvent apparentes. Leur écorce lisse, parfois plissée comme une peau, est grise tachée de blanc et parfois recouverte de lichens foliacés.